Blog

08 avril 2019

Frédéric* se sent découragé : « J’ai toujours bien fait mon travail, mes superviseurs reconnaissent l’excellence de mes résultats. Pourtant, j’ai l’impression de me faire doubler par des collègues moins compétents que moi, mais qui savent à qui s’adresser pour faire avancer leur carrière. Est-il normal de devoir ‘avoir un réseau’ pour faire carrière ? Mes compétences professionnelles ne devraient-elles pas suffire ? »

En effet, le succès du CERN est basé sur l’excellence technique et scientifique. Mais comme partout ailleurs, l’élément humain joue un rôle important. 

25 mars 2019

Manuel* se sent mal à l’aise avec son superviseur Robert* depuis plusieurs mois, et il éprouve beaucoup de difficultés à avoir une conversation sereine et constructive. « Chaque fois que j’essaie d’entamer une discussion, j’ai l’impression de perdre mes moyens et d’être manipulé par lui. Je me sens impuissant, il est tout simplement trop fort pour moi. »

Robert utilise peut-être, consciemment ou inconsciemment, des mécanismes pour bloquer le dialogue, par manque d’assurance, par désintérêt, ayant d’autres priorités, qui sait ? 

11 mars 2019

Au CERN, chaque membre du personnel peut contester formellement une décision administrative par une demande de réexamen ou un recours interne. Toute personne qui s’estime victime de harcèlement peut entamer une procédure devant la Commission d’enquête sur les cas de harcèlement.

Au lieu de recourir à une procédure formelle, les membres du personnel ont aussi la possibilité de s’adresser à l’ombud pour lui demander son assistance pour la résolution informelle d’un conflit. 

Comment choisir entre ces deux approches, formelle et informelle ?

25 février 2019

Dans un conte oriental, six aveugles érudits désirent rencontrer un éléphant afin de compléter leur savoir. Le premier se glisse contre son flanc et constate : « Cet éléphant est comme un mur inébranlable ! ». Son voisin tâte une défense et s’exclame : « Comme c’est lisse et effilé, cet animal est sûrement une arme redoutable ! ».

12 février 2019

Barbara* a accepté une nouvelle fonction dans un nouveau service, où, elle l’espère, elle aura davantage l’opportunité d’utiliser ses compétences d’analyste. Mais dès les premiers jours, Barbara déchante, car les procédures et feuilles de calcul qu’elle récupère de son prédécesseur sont beaucoup plus complexes qu’elle ne l’imaginait. De plus, le travail réalisé jusqu’alors n’a pas été documenté, et son prédécesseur a quitté le CERN. 

22 janvier 2019

Paul* vient me voir parce qu’il a des difficultés avec son collègue : « Ben* est le coordinateur du projet dont je fais partie, mais il le mène sans beaucoup consulter les autres membres du groupe de travail. Il a tendance à gérer le projet depuis son bureau, principalement par courrier électronique. Il fait tout lui-même et nous n'avons que de rares réunions de travail. Cela me déçoit beaucoup, moi qui aime le travail en équipe et le partage. Je me sens pris au piège, otage de la situation. J’envisage même de me retirer du projet. »

13 décembre 2018

En ce début d’année, je souhaite profiter de l’occasion pour vous souhaiter plein de bonnes choses pour 2019 :

… beaucoup d’écoute : écouter et être écouté ;

… de la compréhension : que vos collègues et vous ayez le courage de vous exprimer avec respect, en vous assurant de bien avoir compris les besoins de l’autre ;

22 novembre 2018

Tomas* a passé la journée en réunion avec ses partenaires industriels pour discuter de sujets très sensibles, ce qui lui a demandé beaucoup de diplomatie. Il a dû réfréner son envie de dire le fond de sa pensée et dépenser toute son énergie pour conforter sa position dans la négociation. 

09 novembre 2018

Julien* a été engagé il y a trois ans avec un contrat de durée limitée, et il espère bien poser sa candidature pour un poste à durée indéterminée l’année prochaine. Il est cependant en conflit avec son superviseur. Il a songé à contacter l’ombud pour en parler, mais il hésite, et s’en ouvre à son collègue et ami David* : « L’ombud ne va-t-il pas s’entretenir avec mon superviseur après ? Quel est son degré d’indépendance ?

29 octobre 2018

Cela fait maintenant un an que j’ai pris mes fonctions d’ombud au CERN, et je voudrais remercier celles et ceux qui sont venus me voir pour leur confiance. J’espère avoir pu les aider.

Après avoir résumé les activités 2017 dans mon précédent billet, je souhaiterais partager avec vous le quotidien de mes consultations depuis un an. Beaucoup de scénarios se répètent : à l’origine de nombreux conflits, il y a souvent un malentendu. Ceci étant, chaque histoire est unique, et chaque consultation est particulière, comme l’illustrent les exemples suivants :

Pages

Subscribe to Blog

You are here